Il est un fléau de notre époque, qui risque de faire beaucoup de dégâts sur l’évolution de nos chers enfants, les écrans ! Je dis bien les écrans, car ce n’est pas que la télévision qui est visée, mais bien aussi, les smartphones, tablettes en tous genres et consoles de jeux. Les écrans sont dangereux pour les jeunes enfants, car ils les enferment dans un monde virtuel et tout ce qu’il y a autour d’eux ne compte plus.

Lorsqu’un enfant entre 4 et 12 ans est capté par un de ces écrans, il est impossible de lui parler ou de lui demander de se promener en forêt. Il est comme capturé par l’écran et même hypnotisé. En bref, il pourrait y avoir le monde qui s’écroule autour de lui, il ne s’en rendrait même pas compte.

Les enfants devant les écrans oublient ce qu’il y a autour d’eux, parlent de moins en moins et sont parfois incapables d’avoir une conversation sur la vie, les animaux, la nature qui les entourent…La curiosité n’existe plus. Les petits jeux engendrent par la suite des difficultés scolaires liées à un manque de concentration et de motivation, car ils ont des difficultés pour réfléchir.

Car avec les écrans plus besoin de réfléchir tout va très vite et dans l’instant.

Les enfants qui abusent des écrans ont de moins en moins le plaisir de lire un livre et de s’informer de l’Histoire et de la Géographie ou de découvrir la littérature.

Puis certains jeux sont violents, ce qui rend les enfants violents avec leurs camarades de classe. L’envie de marcher avec la bonne chaussure de marche enfant disparaît, lorsque les parents proposent une promenade dans la campagne un samedi ou dimanche après midi. Tellement captés par les jeux vidéo, les chants des oiseaux, l’évolution des saisons et les beaux paysages n’intéressent plus les enfants accros. Ils sont comme drogués. Certains parents croient que c’est facile de donner une tablette à leur enfant de 4 ans. Ils se disent qu’il criera moins et qu’il sera plus facile de discuter entre eux pendant que l’enfant joue. La tablette est une facilité pour les parents qui veulent se débarrasser de leur enfant hurlant et capricieux, au lieu de discuter avec lui.

Souvent lorsque les deux parents travaillent toute la journée, les enfants sont souvent restés devant leur jeu vidéo en attendant qu’ils reviennent. J’ai déjà trop souvent vu des familles au restaurant où l’enfant de 6 ans joue sur un écran, sans avoir aucune interaction avec les parents, que c’est triste !!! Je pense qu’il faut éviter au maximum les écrans dés le plus jeune âge, si vous voulez que votre enfant développe sa curiosité, tous ses sens et son intelligence.